Compte rendu de la rencontre du 24/09/17 sur le thème du « zéro déchet »

rencontres_zw

Une quinzaine de personnes se sont retrouvées dimanche après midi dans le jardin du BeauGarage pour travailler sur les actions à mener sur la réduction des déchets en Drome/Ardeche.

Les idées suivantes ont été retenues :

  1. Rappeler les consignes de tri (via un article sur poubelle la vie, renvoi vers le site du SYTRAD, ateliers échanges, rencontres…)

Les consignes de tri fait par le SYTRAD ne sont pas assez claires. Bientôt sur poubellelavie.org  qu’est ce qui est possible ou pas de recycler.

  1. Organiser un atelier de fabrication de produits d’entretien naturels (au VAL)

Découvrir les mélanges et les utilisations de produits simples et très économiques pour faire la chasse à la saleté, aux microbes, à la graisse…
avec des ingrédients naturels pouvant servir à la fabrication de produits ménagers tels que le vinaigre blanc, le savon noir et le savon de Castille, les huiles essentielles, le bicarbonate de soude.
Chaque participant est invité à venir avec des bouteilles ou des flacons vides afin de ramener chez lui les produits réalisés sur place..  date proposé le vendredi, 10 novembre, 18h30 au Valence Atelier Libre

  1. Organiser un « coup de com’ » médiatique, via un festival convivial

A regrouper avec la disco soupe, car il y a beaucoup de personnes intéressées pour cet évènement

  1. Proposer d’organiser l’action « Foyers Zero-déchet » «  ma poubelle au régime »dans la Drôme et d’autres territoires de l’Ardèche

Cette action permet d’aider des foyers dans une démarche de réduction de leurs déchets et de les sensibiliser pour qu’ils deviennent par la suite des ambassadeurs du « zéro-déchet ».

  1. Mener une action avec le kit « mon commerçant m’emballe durablement »

Le projet « Mon commerçant m’emballe durablement » vise à développer l’utilisation   d’emballages réutilisables et la réintroduction de la consigne dans le commerce alimentaire de proximité. Il propose pour cela un modèle d’action original et reproductible sur d’autres territoires, permettant de créer une dynamique de changement à l’échelle locale.

  1. Elaborer une fiche argumentaire pour lancer un projet de compostage dans un collège

L’objectif de cette fiche est de guider les porteurs de projet.

Compost et Territoire travaille sur l’installation de composteurs, à l’accompagnement à l’utilisation et au suivi dans des collèges. 11 sont actuellement équipés dans la Drôme et un rendez-vous est prévu le 2/10 pour faire le point sur les collèges dans l’Ardèche.

  1. Alimenter un journal en ligne : poubellelavie.org

Chacun peut proposer des articles et participer comme éditeur sur ce support de communication destiné au grand public de Drome/Ardeche.

  1. Etre présent sur des évènements et marchés via un stand d’info et de sensibilisation

La création d’un vrai stand et des supports de communication au tour de ZeroWaste.

  1. Organiser une disco-soupe

Une disco soupe sera organisée, par les bénévoles, le 5 decembre 2017 lors du marché du mardi soir à Valence. Les bénévoles peuvent se retrouver à partir de 16h (voir plus tôt au Valence Atelier Libre), il faudrait distribuer les premières soupes à partir de 18h.

Objectifs :

–          Sensibiliser sur le gaspillage alimentaire

–          Sensibiliser sur les déchets : compostage, tri…

–          Stand du collectif (création d’un groupe local ZW ?)

Groupe local « Zero-Waste »

Lors de nos échanges, un questionnement sur la création d’un groupe local « Zero-waste » a émergé. Il est question de savoir comment nous pouvons nous présenter lors de nos actions.

L’association ZW dissocie le plaidoyer, les actions militantes et les actions plus locales.

Etre associé à ZW permet d’avoir plus de poids lors de nos actions et également le fait d’être une association permet d’avoir des adhésions donc des moyens pour le point n°8 et nos actions.

Aujourd’hui était une première rencontre, nous allons pouvoir y réfléchir en fonction des rencontres et de l’adhésion de chacun.

Si nous faisons une réunion pour la création d’un groupe local, la représentante des groupes locaux ZW pourra intervenir. En sachant que la particularité de notre territoire est qu’il est étendu, des antennes dans chaque ville et rattachée à des asso déjà en place seront nécessaires.